FROM THE FRENCH RAILWAY MUSEUM TO THE CITÉ DU TRAIN

1960's

1961

1965

The equipment and traction department of the SNCF decide to gather the 36 pieces of railway equipment stored in the former warehouse of Chalon-sur-Saône.

The president of the AFAC (Association Française des Amis du Chemin de Fer), Daniel Claire, brings out a catalogue written by Michel DOERR, “Chemin de fer d’hier pour un musée ferroviaire français”, which attracts the attention of the Société Industrielle de Mulhouse (SIM - industrial society of Mulhouse) and of a young industrial, Jean-Mathis HORRENBERGER.

1968

1969

Le ministre des transports demande un avis favorable sur le principe et les modalités de création d'un tel musée. La restauration des engins est effectuée dans les ateliers SNCF qui se trouve en baisse de charge.

The latter creates the association AMFCF (Association du Musée Français du Chemin de Fer) whose aim is to create and develop a French railway museum in Mulhouse.

The SNCF, in partnership with the Ministry of Transport, accepts the proposition of the SIM.

1970's

1971

1974

1976

The French railway museum temporarily opens its doors, on the location of the former steam railway depot of Mulhouse Nord.

At the same time, the city of Mulhouse starts the construction of a building which will host a few years later the collection of equipment heritage of the SNCF.

La municipalité de Mulhouse entreprend la construction d’un bâtiment pour abriter quelques années plus tard, la collection des matériels du patrimoine SNCF.

29 juin : la première pierre du musée de Mulhouse est posée. La construction d'une première tranche de 6 voies d'exposition (860 mètres) peut démarrer.

The French railway museum moves to its new location in Dornach where 52 moving machines from the SNCF collection are being showcased on 6000 m² of exhibition space.

1980's

1982

1983

1984

As the exhibition space gains 6 new tracks, the museum sets a new attendance record. It receives the diploma “Prestige de la France”.

Ouverture de la seconde tranche du musée avec six nouvelles voies portant à douze le nombre des voies d'exposition (13 000 m²).

15 mai : la deuxième tranche du musée est officiellement inaugurée par André Chadeau, président de la SNCF, qui remet à Jean-Mathis Horrenberger le diplôme prestige de la France.

1990's

1995

The leaders of the museum decide to undergo massive work. Amongst other things, the project contains a new exhibition space, financed by state and regional aids.

2000's

2002

2003

2004

2005

2007

2008

2009

19 septembre : 10 matériels de la collection du musée quittent Mulhouse pour rejoindre Paris en vue de travaux.

Du 17 mai au 15 juin : alors que le musée est en travaux, une partie de sa collection est présentée sur les Champs-Elysées dans le cadre de l'événement "Train Capitale". Les matériels exposés sont ainsi vus par plus de 5 000 000 de curieux, des visiteurs de marque et de nombreux médias du monde entier.

Le musée est fermé toute l'année pour d'importants travaux de modernisation avec, notamment, la construction d'un nouveau bâtiment d'exposition de 6 000 m².

18 juin : un mandat de gestion pour le Musée Français du Chemin de Fer est officiellement signé avec la société Culturespaces. Le musée est alors renommé "Cité du Train".

The French railway museum becomes the Cité du Train and hosts a new exhibition building of 6000 m² with 27 pieces of railway equipment divided into 6 themes.

5 février : présentation par Philippe Mirville, nouveau président de l'AMFCF, d'un plan d'action pluriannuel intéressant la seconde phase de modernisation de la Cité du Train.

16 octobre : présentation du projet des "Quais de l'Histoire" concernant la modernisation de l'ancien hall d'exposition de 13 000 m².

Année de grands travaux avec la construction de la ligne du Tram-train de Mulhouse à Kruth, la rénovation de la plaque tournante, du pont transbordeur et la réfection de la toiture de l'ancien bâtiment.

31 mars : début d'importantes manœuvres de la collection avant la dépose du plan de voie extérieur pour les travaux du tram-train dans le cadre de la future exposition des "Quais de l'Histoire".

15 janvier : début des travaux d'aménagement des "Quais de l'Histoire"

2010's

2010

2011

2013

Livraison de nouveaux matériels de collection en provenance de la réserve de Mohon (BB 9291 Capitole, voitures Mistral 69 et Grand Confort...) et du locotracteur Y 7199 dans sa livrée "Cité du Train" affecté au service des manœuvres.

The historical building of the museum is entirely revisited and offers a permanent chronological exhibition about the railway history in France: “The Platforms of History”. This exhibition is launched on the 29th of April by the president of the SNCF, Guillaume PEPY, and the president of Mulhouse Alsace Agglomération, Jean-Marie BOCKEL.

The exhibition space of the Cité du Train gains more than 10,000 m² with the creation of the “Railway Panorama”, an outdoor area dedicated to railway activities and permanent as well as temporary exhibitions of railway equipment.

The Cité du Train becomes the “Cité du Train - Patrimoine SNCF”. Today, it is the biggest railway museum in Europe, and welcomes 100,000 visitors each year.

2018

THE MUSEUM IS OPEN FROM 10A.M TO 6PM

CITÉ DU TRAIN

PATRIMOINE SNCF

2 rue Alfred de Glehn
68200 Mulhouse - France
+33 (3).89.42.83.33

message@citedutrain.com

Follow us on

SNCF-blanc.png
certificat-excellence-tripadvisor-blanc.
  • Pinterest

They support us